La bougie est depuis des siècles un élément incontournable de nos habitations. Si elle a longtemps uniquement été utilisée pour s’éclairer, elle fait maintenant partie intégrante de la décoration de nos intérieurs. Couleur, taille, forme et même support, chaque aspect de la bougie d’aujourd’hui se décline en une impressionnante variété, pour satisfaire toutes les envies. C’est aussi vrai pour la composition. On sait que la bougie à base de paraffine dégage des vapeurs mauvaises pour la santé, car ce n’est rien d’autre qu’un dérivé de pétrole. On n’a pas idée de brûler du pétrole dans un espace clos pour ensuite venir y respirer… Mais c’est pourtant ce que l’on fait avec les bougies en paraffine ! Les bougies en cire de soja ont l’avantage d’être un produit végétal et végan, puisque la cire les composant ne vient pas d’abeilles. C’est l’occasion de fabriquer la bougie qui complètera au mieux votre décoration intérieure !

bougie terminée fabrication maison

Bienvenue dans notre guide, qui vous permettra de préparer vos propres bougies parfumées, et ce à base de cire de soja.

Ce guide se compose de quatre parties :
1. Accessoires, ingrédients et équipement
2. Calcul des ingrédients nécessaires
3. Fabrication de votre bougie de cire de soja
4. Principaux soucis que vous pouvez rencontrer

Vous souhaitez en apprendre autant que possible sur la fabrication de bougies avant de vous lancer ? Bonne lecture !

 

Il est important d’avoir dès le début tout le nécessaire prêt à l’emploi. Vous obtiendrez ainsi le meilleur résultat possible, et vous vous facilitez chaque étape de la fabrication !

Pour la conception de votre/vos bougie(s), il faudra :

– des autocollants à mèches
– des portes-mèche
– un thermomètre
– une verseuse
– un pichet ou casserole en verre ou en métal
– une balance

Mais aussi…

– des contenants
– de la cire de soja
– des mèches
– du parfum
– de la teinture (optionnel)

Choisir et commander tout le matériel peut faire peur, mais rassurez-vous ! Pour faciliter les choses, nous avons listé ici les informations nécessaires pour ne pas faire d’erreur.

1) Choisir votre contenant

Pour calculer la quantité nécessaire de chaque élément, vous devez d’abord choisir votre contenant (ou votre moule), et vous décider quant au nombre de bougies que vous souhaitez réaliser.

Vous pouvez par exemple recycler un pot à confiture pour un rendu original, ou même des verres, le tout dans une optique zéro déchet. Dans tous les cas, votre pot ou moule décidera de la quantité des ingrédients nécessaires à votre bougie.

 

2) Sélectionner la bonne mèche

La mèche est l’élément le plus difficile à choisir : trop fine, la bougie va fondre en formant un tunnel, trop large, la chaleur émise risque de faire éclater votre contenant, ou simplement, la bougie se consumera trop vite. L’idéal est de suivre les indications du fabricant en achetant la mèche correspondant au plus près au diamètre voulu pour votre bougie.

 

3) Calculer la quantité de cire de soja nécéssaire

Votre contenant définit la quantité de cire requise. Le calcul à effectuer est le suivant : volume du contenant en millilitres x 0,77 = poids de cire de soja en grammes.

Il faut ensuite arrondir au-dessus, pour éviter le risque de vous trouver à court de cire pendant votre fabrication.

 

4) Calculer la quantité d’huile parfumée nécéssaire

Maintenant que vos mèches et votre quantité de cire de soja sont sélectionnées, il est temps de calculer la quantité d’huile parfumée nécessaire.

Celle-ci varie selon la puissance de fragrance que vous souhaitez, mais l’on recommande généralement de mettre 6 à 10 % d’huile par rapport à la cire de soja utilisée.

La formule de calcul sera donc : cire (en grammes) x 0,10 = huile parfumée (en millilitres)

 

5) Calculer la quantité de teinture nécéssaire

Si vous voulez ajouter de la couleur à votre bougie, vous pouvez choisir de teinter vous-même votre cire ou d’acheter une cire déjà teintée. On compte généralement un bloc de teinture pour trois kilogrammes de cire de soja. On ajoutera la teinture par copeaux (par exemple à l’aide d’une râpe à légumes) jusqu’à obtenir la nuance voulue.

 

Vous voilà équipé, il est donc temps de vous mettre au travail !

Première étape : Préparer l’espace de travail

Vous devez avant tout préparer votre espace de travail : libérez une table ou plan de travail de cuisine dans un lieu à la température comprise entre 19 et 24°C, l’idéal pour le refroidissement de la cire.

 

Deuxième étape : Préparer les contenants

Placez une mèche dans chaque contenant à l’aide d’un autocollant, qui fixera la mèche au fond. Utilisez le porte-mèche pour maintenir la mèche droite et centrée.

 

Troisième étape: Mesurer et faire fondre la cire

Verser la cire dans le récipient gradué et pesez la quantité nécessaire à l’aide de votre balance.

Faites fondre la cire au bain-marie. Attendez que la cire soit totalement fondue et élevez la température pour atteindre 80 à 85°C.

Sortez alors le récipient contenant la cire du bain-marie. N’oubliez pas d’éteindre le feu !

 

Quatrième étape: Ajoutez l’huile parfumée et la teinture

Si vous le souhaitez, c’est le moment d’ajouter la teinture !

Ajoutez à la cire de soja à 80-85 °C votre teinture, quelque soit la forme que vous ayez choisie. Mélangez le tout pour vous assurer que la couleur soit homogène. Plongez une cuillère froide dans le mélange : la cire refroidissant sur celle-ci permet d’observer la nuance finale. Adaptez en fonction la quantité de teinture.

Toujours alors que la cire est à 80-85°C, ajoutez l’huile parfumée et mélangez deux minutes pour que le mélange soit homogène. Certains parfums doivent être mélangés alors que la cire est moins chaude : suivez les indications du fabricant en vérifiant la température de la cire à l’aide de votre thermomètre.

Cinquième étape : Versez la cire

Une fois la température de la cire tombée à environ 55°C, versez la cire dans vos contenants.

Sixième étape : Refroidissez vos bougies

Pour un résultat optimal, installez vos bougies dans une pièce à température égale durant vingt-quatre heures, jusqu’à ce qu’elles soient solidifiées.
Pour un refroidissement idéal, laissez de l’espace entre chaque bougie, ce qui permettra à l’air de circuler.

 

Vos bougies craquèlent ?
La cire a dû être versée trop chaude, ou la température de votre pièce était trop froide.
Pas de panique ! Passez un coup de sèche-cheveux sur le dessus de la bougie pour la laisser refroidir à nouveau.

Votre bougie ne sent rien/pas grand-chose ?
L’odeur est optimale lorsque votre bougie brûle depuis deux à trois heures, toute la partie supérieure de votre bougie étant fondue.
Si c’est déjà le cas, il faudra ajuster votre préparation lors de votre prochaine fabrication. Tout d’abord, vous pouvez mettre jusqu’à 10% de parfum dans votre bougie, voire 12% pour certaines cires particulières. Attention ensuite à la température de votre cire lorsque vous avez versé l’huile parfumée : trop chaude, le parfum s’évapore en partie ou totalement, sans pouvoir pénétrer la cire.

Votre bougie se creuse en tunnel ?
Votre mèche est donc trop fine pour la largeur de votre bougie. Il faudra alors choisir une mèche plus large pour un contenant identique lors de votre prochaine fabrication. Vous pouvez aussi choisir de créer une bougie à deux mèches pour encore plus d’originalité !

Alors, vous êtes tenté ? La création de bougies DIY n’attend que vous et votre imagination !